top of page
Rechercher

Sant Luner

Saint Lunaire serait venu de l'Hibernie en l'an 535. Un jour une voix prophétique lui ordonna de traverser la mer " Là bas, dit-elle, des peuples t'attendent pour sortir, à ta parole, de la nuit du paganisme ". Sur un petit bâteau, il embarqua sur la mer de la Manche à la tête d'une flottille constituée de soixante douze moines. Après avoir bravé une violente tempête et une mer déchaînée, au quatrième jour, Saint Lunaire se retrouva entouré par un banc de brume si épais qu'il ne pouvait plus se diriger. De colère, il sortit l'épée de son fourreau et déclama :

"Brume, disparais de la mer

Ou tu seras coupée par la moitié

Avec un grand couteau d'acier "


Aussitôt, le brouillard se leva et les rivages de l'Armorique dessinèrent leurs contours. De là, viendrait l'expression "un brouillard à couper au couteau ." Depuis, les marins le prient les jours où la Pointe du Décollé est noyée dans la brume.

Saint Lunaire accomplit bien d'autres miracles par delà la mer, par delà l'embouchure de la Rance et le fil de son fleuve. Il imprima des croyances jusqu'aux abords du village de Loscouët où coule le Meu, rivière reculée et brumeuse de la Bretagne intérieure. Ce cour d'eau est enjambé par un pont creusé dans un rocher abritant un lieu de culte dédié à Saint Lunaire. On observe une statue du Saint nichée dans le mur de cette "cathédrale naturelle ".

La tradition populaire raconte qu'autrefois jaillissait du roc une fontaine miraculeuse et que les habitants du pays y processionnaient à pied sec. L'eau de la source du Saint patron de la brume remédiait aux troubles de la vision.















Σχόλια


bottom of page